Deux nombres sont aimables si chacun est la somme des diviseurs propres de l’autre. Les diviseurs propres d’un nombre étant les nombres autres que lui qui le divisent. Le plus « petit » couple de nombres aimables est 220 et 284.

Un nombre est parfait s’il est égal à la somme de ses diviseurs (propres bien sûr !) …

Extrait du livre de Fouad LarouiDieu, les mathématiques, la folie

Un livre à lire pour perdre tous ses complexes vis-à-vis des maths … quand on en a … Les plus grands savants finissent par comprendre qu’ils n’ont encore que peu compris et sombrent parfois dans la folie …

By RL

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wpChatIcon