L’innommable de Carthage, son mentor et maître, l’homme au marteau de l’ANC, un certain super ministre des années soixante, et tout dernièrement le candidat de la discorde au poste de premier ministre ont tous un point commun : une revanche à prendre sur un homme qui les a écrasé de sa personnalité de son vivant et dont les qualités de visionnaire continuent à les déranger même après sa mort … Cet homme s’appelle Bourguiba … Il semble, d’après un témoignage de Bourguiba Jr, que A. M. en est arrivé à quémander la signature de Bourguiba pour se faire nommer vice premier ministre alors que le leader était transporté sur une civière pour aller se soigner en Europe …. Pas étonnant que ce bonhomme, malgré son âge avance, se précipite sur le poste de PM qu’on lui offre … Quelle meilleure revanche que celle ci sur l’ennemi éternel ?

By RL

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wpChatIcon