Je ne peux m’empêcher de visiter la foire du livre … Mardi après-midi, ce n’était pas très encombré … Sauf dans le parking ! La foire était plutôt morose … Peu de nouveaux titres attrayants … Décidément La pseudo révolution n’a rien produit de culturel … Le tête d’affiche est le livre de Ben Brik :Kelb Ben Kelb … qui est simplement un récit en arabe dialectal à forte composante érotique … et à la limite du vulgaire … Pour retrouver de belles évasions littéraires et poétiques je me suis rabattu sur un classique du génie poétique : Rimbaud … Plus quelques contes de Flaubert et, en langue arabe, l’une des œuvres de Jabran Khalil Jabran … Rien que pour marquer le passage à une foire qui foire … Faute de véritable foisonnement culturel …

By RL

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wpChatIcon