Développement régional ? Le sud a été oublié pendant 55 ans … En effet, de visite en visite au sud tunisien, on ne voit aucun signe de développement … rien que l’effet grandissant de la pollution à Gabès … La voie ferrée qui arrive à Gabès n’a pas bougé d’un mètre vers le sud après le départ des français. Cet oubli, entamé avec le fin de règne de Bourguiba,  s’est accentué sous Ben Ali … Mais faut-il toujours se lamenter sans rien faire ? Il est vrai que, sans être régionaliste, les sahéliens, majoritaires aux gouvernements successifs et dans la haute administration, ont toujours tiré la couverture vers le Sahel … De ce fait le développement des régions a été exponentionnellement proportionnel au nombre des  hauts responsables dont ils sont originaires … Mais maintenant, il faut bouger … Et que les gens du sud exigent leurs droits au développement à travers des politiques nationales d’infrastructure et d’incitation à l’investissement qui permettraient de rattraper le temps perdu. En parallèle, je pense que les élites de ces régions devraient créer des associations qui auraient pour rôle de lancer des initiatives d’aide dans les domaines de l’éducation, de la création d’entreprises, de la culture, etc. …  En même temps, ces associations assureraient une veille et une vigilance permanentes sur le déploiement des politiques nationales et la concrétisation des plans de développement.

By RL

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wpChatIcon