La Tunisie passe par une période difficile. Face à cette situation, on peut avoir une attitude de défiance et de peur qui nous enfonce encore plus dans la détresse. Mais on peut, au contraire, voir le côté positif des événements que vit le pays. Et quand on mesure le chemin parcouru depuis le 14 janvier, on peut se convaincre d’être optimiste. En effet, on s’est débarrassé d’une mafia qui pillait les richesses du pays et faisait régner la terreur faisant fi de toutes les lois et de toutes les valeurs morales. Ensuite, les Tunisiens ont réussi à couper court aux tentatives de cette mafia de semer la terreur dans le pays par le biais de ses serviteurs restés en Tunisie. Et, comme un seul homme, en l’absence de forces de l’ordre, la jeunesse, quartier par quartier, a assuré la sécurité et barré la route aux terroristes de la mafia. Ensuite, l’année scolaire et universitaire a été sauvée. Une instance a été chargée de préparer les élections. Des partis et des indépendants ont fait leur campagne électorale. Des élections démocratiques se sont déroulées dans une ambiance de fête et les résultats ont été proclamés.  Que de chemin parcouru ! Nous sommes sur la bonne voie, malgré tout ce qui nous semble tordu … Et ce n’est que le premier pas sur le chemin de la démocratie. Soyons optimiste. Soyons plus participatifs. Libérons nos énergies créatrices. Les énergies constructives. Et le génie Tunisien aura raison de toutes les velléités de récupération de la révolution. Le génie Tunisien mettra en place la première démocratie en terre arabe.

By RL

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wpChatIcon